COMPTE RENDU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU 21 MAI 2007

HORSLESMURS - PARIS
lundi 1er octobre 2007
par  lafede

Ordre du jour :
-  Méthode de travail du CA et délégations,
-  Evolution des ressources humaines à la Fédé,
-  Chantiers en cours : régions, questions sociales, international,
-  Le Temps des arts de la rue et la journée du 27 octobre,
-  Les rencontres de la Fédé sur les festivals.

Méthode de travail et délégations au sein du CA

Délégation à la FAIAR (en tant que membre du Conseil d’Administration de la FAIAR).
Retour de P . Canivet qui a représenté la Fédé au CA du 11 mai (cf compte-rendu). Luc Perrot sera sollicité pour participer à la FAIAR. En son absence, P.Canivet le représentera lors de la prochaine réunion qui se tiendra en janvier 2008.

Délégation à HLM (en tant qu’observateur au CA d’HLM). Pedro Garcia et Pierre Prévost présentent leurs candidatures qui sont approuvées par l’ensemble des participants.
Pierre Prévost fait part de la dernière réunion du CA d’HLM à laquelle il a participé le15 mai (cf compte-rendu).
Deux points sont à retenir : d’une part, la réserve de Thierry Pariente quant au non-paiement des artistes qui participeraient à la journée du 27 octobre et son hésitation quant au versement des 50 000 euros qui étaient destinés au plan de communication de cette journée. D’autre part, l’information concernant la présence d’HLM à des rencontres internationales qui se produiront au Palais des Congrès les 17, 18 et 19 juillet prochains. HLM invite la Fédé à se joindre à cette initiative.

Délégation aux questions sociales. Quatre membres du CA sont d’accord pour « piloter » les questions sociales : Serge Calvier, Pascal Leguennec, Philippe Pellier et Thérèse Toustou. Les deux membres qui seront délégués au CA de l’UFISC n’ont pas été désignés.

Délégation aux questions internationales : Pedro Garcia et Philippe Macret.

Délégation à la régionalisation : Thierry Lorent, Pierre Prévost et Pascal Leguennec.

Bruno de Beaufort et Michèle Bosseur feront le suivi financier de la Fédération.

27 octobre - Temps des arts de la rue. Jean-Raymond Jacob est mandaté par le CA pour poursuivre le travail entrepris sur la journée du 27 octobre lors de sa présidence de la Fédé.

Thierry Lorent représentera la fédé aux réunions avec le ministère. Il sera accompagné d’un ou plusieurs membres du Bureau. Prochain rendez-vous le 1er juin avec Thierry Pariente, conseiller pour le théâtre, le cirque, les arts de la rue et la marionnette auprès du directeur de la musique, de la danse, du théâtre et des spectacles (DMDTS) Jean de Saint-Guilhem.

Par ailleurs, il a été décidé que les trois réunions réglementaires restantes du CA pour l’année à venir se dérouleront les 17 et 18 septembre (réunion de deux jours à Paris), fin novembre (réunion d’une journée en amont de l’AG de fin d’année), et en avril (une journée en amont de l’AG statutaire).

L’AG de novembre se déroulera en Rhône-Alpes (dont les adhérents représentent un quart de l’ensemble des adhérents de la Fédé), et sera organisée conjointement avec la Fédé Rhône-Alpes.

L’AG d’avril 2008 se déroulera à Paris.

Le bureau se réunira entre chaque réunion de CA. Prochaine réunion : mercredi 27 juin à Paris.

Evolution des ressources humaines

Après examen des documents envoyés sur ce sujet (préconisations du CA précédent et évaluation budgétaire de la masse salariale), il est décidé de prolonger le contrat de Virginie Falcucci, assistante administrative, en juillet (date à préciser en fonction des déplacements de la coordinatrice sur les festivals) afin que celle-ci puisse boucler le suivi administratif et comptable du second trimestre. Son contrat actuel se termine le 30 juin.

Une personne expérimentée et formée en secrétariat sera recrutée de septembre à décembre (poste à temps partiel envisageable).

Par ailleurs, un chargé de mission sur la journée du 27 octobre sera recruté pour la période de juin à octobre afin de collecter, homogénéiser et faire circuler l’information sur cette journée, ainsi que suivre et dynamiser les initiatives prises par les professionnels à l’occasion de cet événement. Il s’agira d’un poste à temps partiel (environ 450 heures sur 5 mois).

Il est souligné que ces contrats sont à durée déterminée et que l’évolution des ressources humaines au sein de la Fédé est tributaire du montant de la subvention de la DMDTS qui sera obtenue en 2007. Rappelons que sur le montant actuel (90 000 euros), la moitié est en mesures nouvelles liées au temps des arts de la rue et n’a pas de garantie à ce jour d’être pérennisée.

L’idée de créer alors un binôme de coordination qui comprendrait deux personnes est à explorer.

Chantiers en cours : régions, questions sociales, international

Régions : de l’évolution des regroupements régionaux découle l’évolution de la Fédé « nationale ».
Il semble nécessaire aujourd’hui que les regroupements qui se dénomment « Fédés » se constituent en association et suivent quelques règles communes à l’instar des Fédés Ile de France et Rhône-Alpes (notamment pour le Languedoc-Roussillon et la Bretagne).
Le problème de la représentation des régions au sein de la Fédé nationale peut trouver une résolution en « réservant » deux sièges par région au sein du CA de la Fédé. Cette solution entraînerait une modification statutaire.
Cependant, ce développement signifie avant toute chose que des chantiers englobant une réflexion conjointe entre fédé et fédés en région soient mis en place.
Ceux-ci doivent faire partie du projet de la Fédé pour les trois années à venir.
Trois membres du CA, Thierry Lorent, Pierre Prévost et Pascal Leguennec s’attacheront à faire des propositions sur ce sujet.
Il est par ailleurs décidé que les Présidents des fédés en région se réuniront d’ici à la fin de l’été.

Questions sociales : la décision est prise de créer un « commission sociale » comprenant les délégués aux questions sociales au sein du CA ainsi que des adhérents intéressés par ce groupe de travail. La rencontre qui se déroulera à Chalon-sur-Saône devrait permettre de repérer des personnes adéquates.
Serge Calvier souligne la nécessité de travailler sur un dossier en cours à l’UFISC, celui du bénévolat.

International : Philippe Macret et Pedro Garcia vont suivre les dossiers internationaux. L’un d’entre eux est en cours. Il s’agit du regroupement informel des organisations professionnelles constitué par le SYNDEAC sur les questions européennes. La prochaine réunion suivie par Pedro.
L’autre est la question de savoir si la Fédé doit adhérer à un réseau européens afin de faire du lobbying international. Philippe Macret se rendra à la prochaine réunion de la FEAP (fondation européenne pour les arts et le patrimoine) afin de juger de l’utilité ou non de s’inscrire dans cette instance de lobbying.

Le Temps des arts de la rue et la journée du 27 octobre

Le 27 octobre, journée-événement pour la profession doit être considérée, en premier lieu, comme un acte militant. La forme de ces actes est celle que chacun décide.
Le manifeste permet de donner le sens de la journée.
L’impact attendu est celui de l’accroissement de la lisibilité de la profession.
En résumé, cette journée est à considérer comme étant une journée « manifestive ».

Reste à convaincre le ministère de financer le plan de communication. Et à rencontrer les syndicats pour expliquer la démarche que recouvre le 27 octobre.

L’agence de communication chargée du plan de communication devra proposer des outils de communication classiques et des relations avec la presse. Il serait souhaitable qu’un budget soit prévu pour des encarts dans la presse locale ainsi que des flyers qui puissent être distribués en région.

En ce qui concerne le temps des arts de la rue, il s’avère nécessaire d’établir un inventaire des effets de cette opération. Par ailleurs, il serait judicieux de faire un état des lieux de la façon dont les subventions ont été utilisées.

Les rencontres de la Fédé sur les festivals

Une rencontre sur le 27 octobre est prévue à Sotteville.
Une sur les questions sociales se déroulera à Chalon (cf Thérèse Toustou).
Celle d’Aurillac sera la « Foire aux questions » qui sera une interrogation des membres du CA sur l’ensemble des questions que peuvent se poser les professionnels (cf Pierre Prévost).
La rencontre à Angers n’est pas encore fixée.

A ces rencontres, il est possible que s’ajoutent des rendez-vous sur le 27 octobre.

Il est proposé qu’Amiens accueille une rencontre Fédé la saison suivante.

En fin de séance, il est rappelé que le CA suivant aura pour mission de travailler au projet de la Fédé pour les trois années à venir.

Etaient présents : Daniel Andrieu, Bruno de Beaufort, Serge Calvier, Pedro Garcia, Pascal Leguennec, Thierry Lorent, Philippe Macret, Philippe Pellier, Pierre Prévost, Alexandre Ribeyrolles.

Coordination : Pascale Canivet, Maud Robert, Nolwenn Semana

Excusés : Paco Bialek, Michèle Bosseur, Olivier Desjardins, Françoise Léger, Luc Perrot, Palmira Picon-Archier, Marie Tognet, Thérèse Toustou


VidéoZap

videozap